Cambriolages : audit de sûreté, comment les cambrioleurs vous évaluent 

 

Cambrioleur avant un passage à l’action

Auteur : Lucas Prouteau

Consultant en défense contre les cambriolages ciblés et violents.

Courriel : lucas@qualiforce.com

Site internet : www.qualiforce.com

Dans cet extrait de la formation défendre son domicile contre les home-jackings, vous trouverez la méthode d’audit de sûreté de votre lieux de vie.

Vous allez comprendre :

  1. Comment les cambrioleurs vous évaluent.
  2. Quels sont les détails qui leur sautent au yeux et nous échappent.
  3. Comment corriger les erreurs toutes bêtes qui sonnent comme un invitation pour les cambrioleurs.

 

HABITATION A AUDITER

 

Objectif : Evaluer le niveau de sécurité d’un site pour y déterminer la pertinence d’un investissement ou d’une amélioration relative à la sécurité.

Mode d’occupation du bien envisagé :

 

A l’année / Résidence secondaire / Base autonome durable

 

Y a-t-il déjà eu une intrusion ou une tentative d’intrusion par des cambrioleurs ?

 

Dans le bien convoité ?

  • Quand – comment ?

 

Dans le voisinage ?

  • Quand – comment ?

 

Commentaires :

 

Facilité d’accès :

 

Notez de 1 à 5 la facilité d’accès au bien :

  • Par la route :
  • A pied :
  • Présence de chemins- routes – impasses – sentiers adjacents :

Annexe : Prendre des photos du lieu sous tous les angles ou par Google Maps.

 

Estimez la facilité et la rapidité de la fuite pour des cambrioleurs potentiels

 

Le bien est-il situé en bordure de champs, de rue ou de village ? Y aurait-il un accès privilégié (rapide et discret) pour des voleurs ? Pourquoi ?

La maison est à combien de temps en voiture de la voie rapide la plus proche ? Y a-t-il des contrôles de police réguliers entre le bien et l’accès à la voie rapide. Si oui quels pourraient être les chemins alternatifs employés par les voleurs ?

Le bien est à combien de temps en voiture de la frontière la plus proche ?

 

Pour éviter que des cambrioleurs ne connaissent et ne déduisent votre niveau de vie et vos futures habitudes, signalez s’il y a une présence de vis-à-vis avec :

Arrêt de bus ou de tram :

Parking :

Sortie d’école ou de lieu culturel et sportif : Centre commercial :

Parc sportif :

Skate parc :

Autres lieux fréquentés par des « jeunes » :

 

Discrétion et indice de niveau de vie visible par les cambrioleurs

 

La maison contraste-t-elle avec le voisinage ?

Exemple : Architecture différente, standing, couleur de la façade.

 

Y a-t-il des panneaux solaires, une pompe à chaleur, une véranda visible de la route, une fontaine ou un bassin, d’autres signes extérieurs de richesse que les voisins n’ont pas ?

 

La maison est-elle beaucoup plus (mieux) entretenue que la moyenne dans le voisinage ?

 

Avez-vous un véhicule de prestige, une camionnette d’artisan ?

 

Un cambrioleur ou vos voisins peut-il facilement déterminer si vous êtes présent ou si vous êtes absent ?

 

Laissez-vous des indices de présence visible pour les cambrioleurs (lumière sur le pas de porte, jouet pour enfant qui traine…) ?

 

Quand vous partez laissez-vous des indices d’absence (volets fermés, lumière éteinte…) ?

 

Horaires de présence et d’absence des membres du foyer.

 

Relevez les plages horaires d’absence.

 

Indices de modèle de vie visible par les cambrioleurs

 

Votre profession :

 

La profession est-elle liée de près ou de loin à de la manipulation d’argent ou de valeurs ?

Est-elle assimilée à la possession de richesses ? Avez-vous déjà subi un vol à main armée ?

L’itinéraire pratiqué pour rentrer à domicile est-il toujours le même ?

Etes-vous de temps en temps attentif au fait d’être potentiellement suivi ou repéré ?

Avez-vous envisagé un itinéraire de secours en cas de filature ?

 

Notes et observations :

 

Animaux

Avez-vous un chien ? Donne-t-il l’alerte ?

Est-il dissuasif face à des cambrioleurs potentiellement armée ?

 

Les voisins ont-ils un chien ? Donne-t-il l’alerte ?

Est-il plus dissuasif que le vôtre ?

 

Notes et observations

 

Visibilité et surveillance

 

Que voit-on de vos biens, de votre style de vie, de vos habitudes ? Notez

Peut-on vous observer et vous entendre de la rue quand :

 

  • Vous lavez votre voiture
  • Vos enfants jouent
  • Vous mangez sur la terrasse (véranda).
  • Vous vous absentez de courts instants Que voit-on de la rue à pied :

Lorsque l’on passe en voiture ou en bus :

 

Que voit-on depuis chez le voisin :

 

Que voit-on de face, en perspective, de la colline d’en face ?

 

Tracez le plan de l’environnement depuis lequel votre habitation est visible.

Annexe : Plan de l’environnement

 

A la lumière de ces éléments, déterminez si l’on peut surveiller vos futures activités et vos allées et venues sans être vu ?

Listez les points depuis lesquels vous pouvez être surveillé ?

 

Peut-on stationner devant votre maison sans attirer l’attention ?

Si un détective privé souhaitait vous espionner, selon vous, quel poste prendrait-il ?

 

Est-ce possible et légal de mettre de la vidéo surveillance à ces endroits ?

Notes et observations :

 

Le voisinage

 

Faites une enquête de voisinage sur les 8 à 12 logements aux alentours du bien convoité.

Il est important de collecter le maximum de témoignages pour avoir le spectre le plus large possible de la réalité et par conséquent pouvoir prendre la meilleure décision.

Si les gens se montrent trop méfiants ou réticents à répondre, considérez cela comme un mécanisme de défiance, voire de défense qui peut avoir plusieurs origines toutes mauvaises :

  • Cambriolages récurrents
  • Démarchage récurrent
  • Méfiance et mépris des étrangers
  • Difficulté future pour votre intégration en tant que nouvel arrivant.

Quel type de voisins ? (Age-catégorie socioprofessionnelle) Sont-ils là depuis longtemps ?

Entretenez-vous de bonnes relations avec eux ?

 

Avez-vous déjà eu une conversation avec eux au sujet de la sécurité du quartier ?

Si oui, leur avez-vous dit ce que vous attendez d’eux en cas de déclenchement de l’alarme ?

 

Si vous trouvez des voisins présents depuis moins de 5 ans, demandez-leur comment s’est passée leur intégration dans le voisinage.

Les voisins directs sont-ils d’origine étrangère ? Si oui, parlent- ils le français ?

Un climat de confiance et de solidarité peut-il être établi avec des nouveaux arrivants ?

Entretiennent-ils leurs maisons ? Leurs jardins ?

 

De prime abord sont-ils bienveillants ou malveillants ? Acceptent-ils le contact ?

Sont-ils bruyants ? Ont-ils un chien qui aboie (le jour, durant leur absence, la nuit), questionnez les voisins à ce sujet.

Ont-ils des enfants ? Quel âge ont les enfants ? Ont-ils des amis qui viennent souvent ?

Quel type de fréquentations ont-ils ? Questionnez le voisinage à ce sujet.

Ont-ils une piscine ? Avez-vous une vue directe sur leur piscine ou ont-ils une vue directe sur votre piscine ou future piscine ?

Sont-ils régulièrement absents ou présents la journée ?

 

Si vous étiez cambrioleur, les jugeriez-vous comme une cible facile ou difficile ? Pourquoi ?

Quelqu’un a-t-il déjà été cambriolé dans la rue ?

 

Les voisins sont-ils conscients des risques de vols ? Sont-ils affiliés au réseau voisins vigilants ?

Y a-t-il une fête de voisinage organisée une fois par an ?

 

Affichent-ils des plaques de télésurveillance ou de sirène extérieure, présence de chien, etc.

Notes et observations :

 

Délimitation de l’espace de la propriété

 

L’habitation est-elle entourée d’obstacles qui empêche les cambrioleurs de s’introduire ? (Haute clôture, pierres, haies, cours d’eau, autres). Schématisez les obstacles et les points de passages.

Y a-t-il une ambigüité dans le franchissement de l’espace public vers votre propriété ? Un individu (démarcheur, cambrioleur en repérage) peut-il feindre de ne pas savoir ou avoir compris qu’il est sur une propriété privée ?

Un cambrioleur peut-il facilement faire le tour de la maison sans être vu (par le voisinage, un passant, un habitant de la maison) ?

Dans le jardin, y a-t-il des zones blanches (angles morts) où il est facile de se cacher pour accéder à la propriété ?

Quel type de clôture y a-t-il (matière/qualité/hauteur). Y a-t-il des travaux à envisager pour en mettre une, la renforcer, la compléter ou la remplacer ?

Peut-on observer l’environnement extérieur à travers la clôture ou est-elle opaque ?

Quel type de portail (matière/qualité/hauteur/serrure) ? Travaux à envisager ?

Avez-vous un système de motorisation de portail ?

 

Prenez-vous le réflexe de fermer votre portail durant vos absences les plus courtes ? Les longues absences ?

Peut-on se signaler depuis l’extérieur ? Présence d’un interphone ? Visiophone avec prise de photos ?

 

Type de toiture

 

Accessibilité pour les cambrioleurs : très facile – moyenne – difficile Hauteur de la gouttière :

Avez-vous un balcon ou une terrasse en hauteur ? Inclinaison du toit en degrés :

Les tuiles sont-elles mécaniques ou plates ? Les tuiles sont-elles fixées entre elles ?

Avez-vous un vélux ? Est-il facilement accessible ? Y a-t-il un détecteur de mouvements dans les pièces ayant un ou des vélux ?

La trappe des combles est-elle verrouillée par un cadenas ? Avez-vous des gouttières en cuivre ?

 

Situation du garage

 

Est-il contigu à la maison ?

Type – nombre – âge et usages des véhicules du foyer : Avez-vous des vélos électriques ?

Lieu de parking de votre voiture :

  • Pour la journée
  • La nuit
  • Les arrêts ponctuels

 

La visibilité est-elle facile pour un cambrioleur ?

 

Le lieu où vous rangez les clés de voiture est-il accessible durant la nuit ? Combien de temps, selon vous, un intrus mettrait-il pour les trouver ? Lors de ses recherches y a-t-il un risque qu’il croise un membre de votre famille sur le chemin des toilettes ?

 

Eclairage :

 

Le parking et les allées sont-ils éclairés ? Suffisamment ?

Quelles sont les zones d’accès où l’éclairage peut être amélioré ?

Peut-on fixer une borne d’éclairage au sol ? Peut-on la raccorder à l’autre borne ? A défaut, se reporter sur une borne solaire autonome.

La terrasse – la porte d’entrée – la porte de garage et les quatre côtés de l’habitation sont-ils équipés d’un système d’éclairage puissant avec détecteurs de mouvements ? Si non, où faudrait-il en rajouter ? Faites un schéma.

L’éclairage public devant la maison fonctionne-t-il ? A partir de quelle heure se met-il en fonction ? Demandez au voisinage.

Notes et observations :

 

Dans le jardin

 

Avez-vous l’habitude de laisser traîner des objets pouvant favoriser l’effraction ? (Échelle, hache, échafaudage, autres).

Des objets de valeur pouvant être transportés ?

 

Y a-t-il une dépendance contenant du matériel de valeur ou pouvant servir à l’effraction ?

Quel est le type de la dépendance ? Est-elle visible de la route ?

Est-elle fermée ? Avec quoi ? Est-elle bien éclairée ?

Y a-t-il des prises de courant extérieures utilisables en votre absence ?

Avez-vous le réflexe de couper leur alimentation au niveau du disjoncteur lors de vos absences ?

Avez-vous le réflexe de ranger vos outils de jardin durant vos courtes absences ?

 

Analyse du risque porte d’entrée

 

Lorsque vous êtes à la maison, avez-vous toujours le réflexe de fermer la porte ? Si non en quelle circonstance ?

Nombre de points de fermeture de la porte :

 

Age, matière, qualité et norme de la serrure, solidité, visibilité depuis la rue, accessibilité, norme de la porte (est-elle A2P) ? :

Y a-t-il déjà eu une tentative d’effraction par la porte d’entrée ?

 

Y a-t-il un éclairage par détection de mouvements ? Est-il suffisamment puissant ?

Y a-t-il une caméra (même factice) ?

 

La porte d’entrée a-t-elle une vitre transparente qui permet de voir à l’intérieur ? Quelle pièce ou partie de pièce peut-on observer ?

Que peut-on apprendre de votre niveau de vie quand vous ouvrez votre porte ?

Les portes de service sont-elles équipées de barres de renfort

 

Notes et observations :

 

Analyse du risque fenêtres

 

Vous arrive-t-il de laisser les fenêtres ou les portes-fenêtres ouvertes lorsque vous allez jardiner, êtes à l’étage ou êtes occupé à la cave ou au garage ?

Matière PVC/ALU/BOIS. Y a-t-il une serrure sur les portes- fenêtres ?

Sont-elles facilement accessibles ?

 

Ont-elles un renfort en acier dans le cadre ? Présence de vitrage retardateur d’effraction ? Où ? Présence de grilles ?

Y a-t-il déjà eu une tentative d’effraction par les fenêtres ou les portes-fenêtres ?

Que voit-on par les fenêtres depuis l’intérieur ? Peut-on surveiller les alentours sans être vu ?

Que voit-on à travers les vitres depuis l’extérieur ? en hiver ? Les rideaux sont-ils opaques ? Peut-on être surveillé à son insu ?

Que peut-on apprendre de votre niveau de vie si l’on regarde à travers vos fenêtres ?

Y a-t-il des barreaux aux fenêtres de la cave ?

 

Type de volets :

 

Roulants / Battants :

PVC ou ALU ?

Sont-ils renforcés ?

Ont-ils déjà subi une tentative d’effraction ? Sont-ils automatisés ?

Avez-vous le réflexe de fermer les volets lors des courtes absences ?

 

Coffre-fort

 

Présence d’un coffre ?

 

Entrée, moyenne ou haut de gamme ? Est-il scellé au mur ?

Est-il caché ?

 

Avez-vous un deuxième coffre utilisable comme leurre en cas de menace ?

Y a-t-il des armes à feu ou un autre matériel sensible ?

 

Combien de personnes sont au courant ? A quel cercle appartiennent ces personnes ?

 

Conclusion :

 

Points positifs :

Indice de vulnérabilité :

Failles manifestes :

Cible facile ou difficile : Pourquoi ?

Investissement nécessaire pour une amélioration de la sécurité :

 

Avis d’un professionnel : contactez-nous ici pour un consulting gratuit de 30 minutes.

 

Exercice pour savoir comment regarder les choses du point de vue du cambrioleur :

  • Priorités des voleurs : accès aux valeurs – vitesse d’exécution – Rapidité pour la
  • Objectifs pour vous : définir les points de passage obligé – avoir une idée de la rapidité d’exécution – évaluer les risques de face-à-face.

Imaginez que vous vouliez surprendre votre femme ou votre mari, comment vous y prendriez-vous ? Essayez et notez.

 

Imaginez avoir perdu vos clés, comment rentreriez-vous chez vous ? Essayez et notez.

Une fois à l’intérieur, imaginez qu’il y ait le feu, comment évacueriez-vous le plus rapidement ? Essayez et notez.

Imaginez que vous vouliez voler votre voiture. Quel itinéraire emprunteriez-vous pour en chercher les clés dans l’endroit où vous les disposez habituellement. Durant cet itinéraire risqueriez-vous de vous retrouver face à un membre de votre famille ? Essayez et notez.

 

Définir les points de fuite :

 

Si vous appreniez que votre enfant ou un proche a eu un accident, quel itinéraire emprunteriez-vous pour le rejoindre le plus vite possible.

Admettons que vous ayez bu et qu’il vous reste 4 points sur votre permis.

 

Cela vous oblige à réfléchir au points de fuite les plus discrets.

 

Que devez-vous faire maintenant ?

Première étape : faire votre audit de sureté en suivant cette méthode.

Si vous voulez un regard et des conseils objectifs, réservez un consulting gratuit de 30 minutes avec Lucas Prouteau, consultant en défense contre les cambriolages ciblés, diplômé dans la protection rapprochée : cliquez ici pour rentrer en contact avec nous.

Deuxième étape : Soyons réaliste, la dissuasion sans pouvoir assurer votre défense est une solution vaine.

Dès maintenant prenez 12 minutes pour regarder cette vidéo qui vous montre comment assurer votre défense contre les cambriolages et les home-jackings.

Vous verrez comment chasser les voleurs en 6 secondes avant qu’ils ne touchent à quoi que ce soit.

Le moyen redoutable pour chasser les voleurs en 6 secondes

Je veux un devis pour cette solution

2 Comments

Les commentaires sont fermés.